Cependant, les réglementations sont complexes et suite à des scandales sanitaires, une certaine méfiance s’est installée chez les consommateurs. C’est pourquoi il y a quelques informations à bien prendre en compte si vous souhaiter importer vos produits cosmétiques en Chine.

Tout d’abord, pour importer un produit cosmétique, il faut enregistrer le produit auprès des autorités chinoises. Les règles sont strictes et la liste des ingrédients autorisées et plutôt restreintes. Ainsi, si vous souhaitez importer de nouveaux produits, la procédure va être plus longue.

Ensuite il faut différencier les produits classiques : soins pour les cheveux, la peau et le maquillage qui requiert simplement un certificat d’enregistrement, avec les produits spécifiques : pour la croissance ou teinture des cheveux, fitness, déodorants, élimination des boutons, crème solaire, produits blanchissants, réduction de la pigmentation et les nouveaux ingrédients qui nécessitent en plus d’une licence d’hygiène, ce qui représente un coût supplémentaire.

Le certificat d’enregistrement

 Pour les produits classiques, il faut compter 4 à 6 mois et entre 10 000 et 30 000 RMD, ce qui équivaut à 1260-3330€ environ. En revanche, pour les produits spécifiques il faut compter 8 à 15 mois et entre 20 000 et 60 000 RMD auxquels s’ajoutent les frais d’évaluation des risques et les tests sur l’homme. Chaque nouvel ingrédient coûte entre 80 000 et 100 000 RMD. 

source marketing-Chine

 

Les démarches pour exporter vers la Chine

La China Food and Drug Administration (CFDA) règlemente de plus en plus les produits cosmétique et suite à l’adoption d’un nouveau cadre règlementaire, il y a eu une interruption partielle des enregistrements. Il faut donc s’attendre à une longue période avant d’obtenir un certificat d’enregistrement.

Pour enregistrer son produit, il faut donc procéder à un enregistrement de la licence administrative et à celle du produit lui-même. A cela s’ajoute un dossier toxicologique et analytique.

L’enregistrement des produits cosmétiques

Comme nous l’avons vu précédemment, il faut compter environ 5 mois pour enregistrer un produit cosmétique. Il est conseillé au fabriquant de déposer lui-même la demande car les autorités chinoises vont poser de nombreuses questions spécifiques et confidentielles sur le produit.

Il ne faut également pas oublier qu’il y a des modifications environ 2 fois par an. Il faut donc vérifier que ses produits respectent les nouvelles réglementations.

Pour en savoir plus aller sur cosmeticschinaagency.com