Les solutions Digitales pour attirer les touristes chinois
(+86)- 21-623 105 20 contact@agence.marketing-chine.com

Blog

Les marques de Luxe investissent dans les villes chinoises de taille moyenne

u=50249695,1125073386&fm=21&gp=0

Un grand nombre de marques de luxe ont l’intention d’étendre leur marché dans les villes de taille moyenne

Expansion vers de plus petite villes ?

luxe chinois

Au cours des dernières années, un certain nombre de marques de luxe ont envisagé d’étendre leur commerce vers des villes de plus petite taille puisqu’elles semblent avoir un réel potentiel. La plupart du temps, ces villes n’ont pas forcément l’air d’être un choix judicieux pour une expansion commerciale, mais la tendance a changé.

Les chiffres du nombre d’habitant de ces villes de second plan sont assez remarquables, puis l’intérêt pour le shopping de luxe de ces populations est en train de grandir. En tout cas, c’est la tendance actuelle dans les capitales provinciales alors que Pékin et Shanghai sont toute deux considérées comme des villes de premier plan en fonction de leur taille gigantesque et le marché démentiel qu’elles abritent.

Une réelle opportunité commerciale ?

Les marques et les commerciaux définissent clairement des critères qui permettent de classer les grandes villes telles que Shanghai, Pékin, Shenzhen comme des mégalopoles. Mais en ce qui concerne les autres villes de taille et population inférieures, les critères différent souvent. Certains se basent sur le revenu moyen, l’index de développement de la ville alors que d’autres ne s’attardent que sur la démographie.

Si l’on en croit ces critères précédents, les villes de taille moyenne sont toutes les villes les plus riches et les plus peuplées (qui ne sont pas des capitales) des provinces, ensuite on trouve une autre catégorie de ville plus petites (en termes de population). Même si ces villes disposent clairement d’un potentiel intéressant, les marques de luxe semblent être dissuadées de procéder à un développement de leur marché au sein de ces agglomérations.

plus d’informations sur notre agence marketing 

u=7832054,2530622812&fm=21&gp=0Les raisons expliquant ce désintérêt sont en général le manque de centres commerciaux ou d’espace de vente, une clientèle imprévisible et bien évidemment des frais d’expansion trop élevés. En revanche, plusieurs grandes marques de renommée mondiale ont franchis le pas, telles que Louis Vuitton et Cartier.

Un juste équilibre à trouver

Selon un site chinois de mode, beaucoup de marques ont décidé d’étendre leur marché vers des villes de taille moyenne, où on dénombrent plusieurs centaines de millions d’habitants qui sont aussi des clients potentiels. De tels chiffres sont très attrayant bien que très peu de marques de luxe ont fait l’effort de s’y essayer.
Les consommateurs habitant dans ces villes sont assez différents les uns des autres, leur pouvoir d’achat respectif et le coût de la vie dans leur agglomérations différent beaucoup et ne semblent peut-être pas comporter trop d’intérêts pour ces marques haut de gamme. Ces villes sont en général très mal desservies en termes de luxe, et elles disposent de vraies attraits commerciaux, cependant les entreprises souhaitant s’y installer doivent garder la tête froide.

Se tourner vers ses villes moyennes pour étendre son marché en ignorant que le fossé entre les grandes villes telles les capitales provinciales et les villes moyennes est en train de resserrer, serait une erreur très cher payée. u=3963338519,3995394285&fm=21&gp=0

Les changements du marché chinois

Le marché en Chine est en cours d’évolution ; émergence de la classe moyenne, retour des businessmans dans les grandes villes et les nouvelles générations, le e-commerce.

Il semble évident que s’installer trop rapidement dans des villes moyennes en délaissant le marché actuel proposé par les grandes villes n’est pas une stratégie des plus judicieuses. Il est nécessaire de trouver un équilibre.

Lire aussi : 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *