Les solutions Digitales pour attirer les touristes chinois
(+86)- 21-623 105 20 contact@agence.marketing-chine.com

Blog

Le boom des touristes chinois

130807154100-chinese-tourists-paris-story-top

Le boom des touristes chinois

Le nombre de touristes chinois voyageant à l’étranger est passé de 10 à 83 millions en à peine plus de dix ans et pourrait atteindre plus de 100 millions en 2014, faisant du pays le n°1 mondial en termes de voyageurs et lui permettant de dépasser les États-Unis et l’Allemagne pour la première fois, a déclaré l’Administration nationale du tourisme de Chine. Ce nombre devrait continuer à croître en moyenne de 10% par an jusqu’à 2020, selon Rajiv Biswas, chef économiste Asie Pacifique chez IHS Global Insight, et cela en partie grâce aux efforts menés par le gouvernement chinois pour qu’un plus grand nombre de chinois profite de la croissance du pays.

Ce que les touristes chinois recherchent

Une expérience relaxante

La plupart des chinois a commencé à voyager à l’étranger très récemment. Ils vivent les voyages comme une expérience relaxante et divertissante. Ils privilégient les voyages organisés par une agence de voyage pour éviter les problèmes sur place.  Ils sont curieux mais restent prudents. Ils passent en moyenne une heure ou deux à prendre des photos et à écouter le guide pour chaque lieu touristique sélectionné, avant de passer à la visite suivante.

Une clientèle très dépensière

Shopping time

Les touristes chinois sont très dépensiers, en raison du boom économique de la Chine, de l’émergence d’une catégorie de nouveaux riches et du prix plus élevé des produits de luxe en Chine. Ainsi, environ 87% des dépenses totales d’un voyageur chinois moyen sont destinées à l’achat d’articles de mode (chaussures, sacs à mains), et 93% de ces achats se font à Paris et dans ses alentours. Les chinois dépensent donc encore plus à Paris qu’ailleurs. En France, les touristes chinois dépensent en moyenne 40% de leur budget sur place, dans le shopping. Des dépenses qui, en raison d’un taux de change qui leur est de plus en plus favorable et de salaires qui montent, ont explosé de 40% entre 2011 et 2012. D’ici 2030, leurs dépenses devraient passer de 260 milliards à 1.800 milliards de dollars.

De plus en plus de voyageurs indépendants

Little Chinese Asian Tourist Girl enjoying her holiday

Les chinois ont l’habitude de voyager en groupe, en famille ou entre amis.

Depuis quelques temps, la tendance inverse est observée: de plus en plus de chinois aspirent à voyager seuls. Les touristes indépendants devraient passer de 30 à 70 % du nombre total de visiteurs chinois à l’étranger cette année, créant une demande pour divers services de tourisme.

Actuellement, encore 55% des chinois préfèrent voyager en groupe. Pour exploiter la tendance à la hausse des touristes chinois qui décident de voyager seuls à l’étranger plutôt qu’en groupe, les prestataires de services touristiques offrent des services personnalisés aux indépendants, notamment des laissez-passer journaliers pour une ville et des réductions dans des restaurants. « Les consommateurs chinois jeunes, riches et éduqués veulent de plus en plus voyager à leur manière », a déclaré Vivian Hong, présidente Travelzoo Chine. Son entreprise offre aux utilisateurs des services personnalisés différents des services traditionnels pour les groupes, les billets d’avion et les hôtels d’affaires.

Outre Travelzoo, d’autres leaders chinois des services de tourisme en ligne comme Ctrip et Qunar ont lancé de nouveaux produits, notamment des réductions sur certaines compagnies aériennes et hôtels pour les voyageurs indépendants.

Le top 10 des destinations préférées des chinois

sydney

 1. Australie
2. France
3. Nouvelle-Zélande
4. États-Unis
5. Suisse
6. Singapour
7. Hong-Kong
8. Taïwan
9. Royaume-Uni
10. Canada

Cependant, la réalité est tout autre : les chinois ont davantage tendance à voyager dans les destination des pays les plus proches, comme la Thaïlande, Hong-Kong, le Japon, la Malaisie ou la Corée du Sud.

La France attire toujours les touristes chinois

001ec92b90291437567907

La France, à la 1ère place mondiale des destinations touristiques (82 millions de touristes en 2012), attire toujours plus de touristes chinois, et reste une de leurs destinations préférées, surtout grâce à Paris. Ce qui plaît tant aux chinois: la grande diversité de richesses culturelles authentiques qu’offre la France. La France est connue en Chine. Les entreprises françaises y sont implantées depuis longtemps, sa gastronomie et son Histoire y sont réputées”, selon Sylvain Duranton, directeur associé en charge du tourisme au Boston Consulting Group (BCG). Pourtant, sur les plus de 80 millions de touristes chinois, seulement 1,4 million ont visité la France en 2011, selon les chiffres de l’Insee.

Un facteur de croissance et de soutien de la demande intérieure en France

L’arrivée de cette nouvelle clientèle est une aubaine pour le pays, et un bon moyen de soutenir la croissance et la demande intérieure. « Le tourisme est un puissant moteur pour favoriser une croissance portée sur la demande intérieure », a déclaré le président de la Commission européenne José-Manuel Barroso, à l’occasion d’une conférence sur le tourisme qui se tenait à Berlin. Effectivement, la France a beau être la 1ère destination touristique, elle ne se place qu’en 3ème position derrière les États-Unis et l’Espagne en termes de gain, d’après l’OMT (l’Organisation Mondiale du Tourisme). Accueillir des touristes réputés pour être dépensiers est donc essentiel.

 Les défis sont nombreux pour la France

La saturation des sites touristiques phares

Mont Saint-Michel

L’arrivée de cette nouvelle clientèle pose des problèmes : les lieux touristiques en France sont déjà saturés par les visiteurs venant du monde entier. L’accueil des touristes chinois est donc un défi à relever, qui nécessite adaptation, aménagements et réorganisations. L’enjeu est de taille, car, même si les atouts de la Franche sont évidents, encore faut-il que les clients chinois en aient pour leur argent. Or, la France fait souvent partie des circuits touristiques qui organisent un tour d’Europe dans les grandes villes – Londres, Rome, Paris etc. L’enjeu de la France est de préserver l’intérêt des chinois pour les destinations touristiques phares comme Paris, les Châteaux de la Loire et le Mont Saint-Michel, qui, déjà saturés de touristes, peuvent vite décourager.

Une nécessité de développer et d’adapter l’offre touristique

Le problème ne se situe pas du côté de l’hébergement et de l’offre hôtelière, mais plutôt de la politique industrielle de la France : il est nécessaire de mettre en place une véritable politique industrielle pour répondre aux besoins. Il est bien sûr impossible d’agrandir les monuments. Il faut donc que la France oriente ses efforts en direction de la gestion des flux, des horaires d’ouverture et de la qualité des guides.  Le secteur aérien nécessite lui aussi une adaptation. Certaines compagnies aériennes l’ont compris : par exemple, en tenant compte du fait que les touristes chinois adorent le shopping et détestent être limités dans leurs achats, la compagnie Emirates a relevé sa limite de poids par bagage. “Il y a tout un tas d’investissements à faire sur les infrastructures d’accueil,  mais il faut les financer, or dans le contexte budgétaire actuel, ce ne sera pas simple”, explique le spécialiste Sylvain Duranton.

Pour plus d’informations sur les touristes chinois:

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *