Les solutions Digitales pour attirer les touristes chinois
(+86)- 21-623 105 20 contact@agence.marketing-chine.com

Blog

L’invasion des touristes chinois: quelles conséquences?

L’invasion des touristes chinois: quelles conséquences?

Les destinations touristiques en mutation face à l’afflux des touristes asiatiques

Certaines destinations touristiques sont désormais assiégées par les touristes chinois. Bangkok, la capitale de la Thaïlande, par exemple, destination très prisée par les occidentaux et par les agences de voyage occidentales, est maintenant privilégiée par les chinois : on peut y trouver une horde de touristes chinois, si bien que les touristes occidentaux y sont maintenant en minorité. L

es coréens sont également repérables en grand nombre, avec très peu de touristes japonais.

images

Il en est de même pour les circuits touristiques qui font le tour de l’Europe : les touristes asiatiques y sont en majorité, et le nombre de coréens est presque égal à celui des chinois, avec là encore très peu de japonais.

Cela pourrait bien être le signe d’une nouvelle répartition de la richesse dans le monde au 21ème siècle. En 2012, le nombre de touristes chinois qui ont voyagé à l’étranger a été estimé à 78 millions. Ce chiffre a augmenté d’environ 20 millions depuis seulement deux ans, et, si l’on revient un peu en arrière, en 2001, le nombre de touristes chinois à l’étranger n’était que de 12 millions. La différence est donc très visible pour quiconque voyage à l’étranger.

L’évolution se ressent parmi les services proposés dans les destinations touristiques. En Europe,  un grand nombre d’installations destinées aux touristes chinois a vu le jour : des restaurants et des magasins chinois et coréens à perte de vue et on peut même trouver de la nourriture coréenne au Jungfraujoch (dans les Alpes Suisses). On trouve également des idéogrammes chinois, coréens et japonais et des interlocuteurs qui maîtrisent ces langues, et ce de plus en plus. Même la prédominance de l’anglais a tendance à s’amoindrir : par exemple, on peut trouver des fonctionnaires qui parlent coréens en allant à London Eye.

Quelles en sont les conséquences pour le reste de la population ?

chinois-paris

Cela va de soit lorsqu’on a déjà eu l’occasion de voyager et de partager quelques instants avec des touristes chinois : la manière de se comporter des touristes chinois peut paraître très exaspérante. Ils peuvent être bruyants, agressifs, complètement inconscients de ce qui se passe autour d’eux quand il s’agit des personnes qui ne font pas partie de leur propre groupe, et ne respectent pas les files d’attente.

Cependant, il en était de même pour les touristes américains en Europe en 1867, d’où la citation de Mark Twain : « They talked loudly and coarsely and laughed boisterously when all others were so quiet and well behaved ».  Les américains étaient considérés comme « les nouveaux riches » à l’époque, qui n’avaient pas la classe et la raffinerie des européens. Ces plaintes des européens envers les touristes américains étaient encore tout à fait pertinentes jusque dans les années 1950 à 1960. C’est maintenant au tour des touristes chinois d’être considérés de cette façon par une grande partie du monde occidental quand ils voyagent.

Bien entendu, ceux qui ont quelques connaissances de l’Asie savent que les coutumes et les manières y sont très différentes, et ceux qui ont déjà vécu en Asie ont probablement fait d’innombrables faux pas culturels. Il est donc légitime de faire preuve de patience et d’empathie envers les chinois. Cependant, malgré des efforts, les différences entre les touristes asiatiques sont flagrantes. À l’exception des Taïwanais, il est très facile de distinguer l’origine des touristes asiatiques, en prêtant attention à leur langue et à leur apparence. Les chinois, sud-coréens et les japonais se distinguent facilement, de par leur langue, leur look spécifique, leur apparence physique et leur style vestimentaire. Mais on peut également les distinguer par leur savoir-être et leurs manières. Les Japonais sont un peu plus distingués que les coréens, qui le sont eux-mêmes davantage que les chinois. Conscient de ce problème, le gouvernement chinois a lancé une campagne en 2006 pour informer les voyageurs de leurs responsabilités à surveiller leurs manières afin d’améliorer l’image de la Chine et de promouvoir la civilisation chinoise. Aujourd’hui, la plupart des guides touristiques chinois insèrent des conseils de savoir-être sur les brochures au cours de leurs visites, même s’ils sont rarement considérés.

Les chinois ont tendance à voyager en très grand groupe avec des circuits touristiques programmés et des temps très courts pour visiter certains monuments célèbres. S’il vous arrive de visiter ce lieu en même temps (ce qui est fort probable vu la quantité de touristes chinois aujourd’hui), vous vous retrouverez sans doute au milieu d’une bousculade puisqu’ils se précipitent pour voir ce qu’il y a à voir avant de retourner dans leur bus.

Environ 80% des touristes chinois voyagent en groupe, où les tours opérateurs proposent des tickets en masse et à des prix très compétitifs à cause de la forte demande et peuvent négocier avec les hôtels pour proposer les meilleurs prix. Ces circuits touristiques peuvent s’avérer très stressants : les touristes passent la plupart du temps dans les bus et très peu de temps dans chaque destination, avec comme objectif de voir le plus d’endroits possibles et de prendre le plus de photos. À cause de ça, il y a de plus en plus de jeunes chinois ayant des compétences en anglais qui veulent voyager dans des groupes plus petits, entre amis ou en couple, et même seuls.

Comment éviter la foule de touristes chinois

Chinese photos

Si vous ne pouvez tout simplement pas supporter les touristes chinois, que ce soit à cause de leur comportement ou simplement à cause de leur grand nombre, il peut être assez facile de les éviter, mais cela demandera peut-être de passer à côté de certaines destinations et sites touristiques phares. Pour le moment, du moins, les chinois semblent se diriger principalement vers les endroits les plus connus. Si vous aviez l’intention de vous sentir seul et au calme à la Tour Eiffel ou au Colisée, ce n’est plus possible maintenant et ce sera de moins en moins possible à l’avenir. Il est désormais nécessaire de faire preuve d’un peu plus d’imagination quant à vos destinations et visites touristiques, et de privilégier les endroits un peu plus rares.

Peut-être que les touristes chinois essayent également, de leur côté, d’éviter les touristes occidentaux que l’on peut trouver dans les îles de l’Asie du Sud-Est en train de faire la fête et de boire. Mais le nombre de touristes chinois est en perpétuelle hausse et il se pourrait bien qu’ils soient largement dominants dans la plupart des destinations touristiques du monde, s’ils ne le sont pas déjà. Il est donc temps de trouver les chemins les moins fréquentés pour passer des vacances moins stressantes à l’avenir.

Découvrez les solutions pour attirer plus de touristes chinois !

 

Plus d’articles sur les touristes chinois:

Retrouvez-nous sur LinkedIn ici

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *