Les solutions Digitales pour attirer les touristes chinois
(+86)- 21-623 105 20 contact@agence.marketing-chine.com

Blog

Comment faire pour regagner la confiance des touristes chinois?

Malaysia

Mauvaise passe pour les pays d’Asie du Sud-est

 

 Cette année beaucoup d’événements fâcheux ont frappé les pays d’Asie du sud est. Emeutes, de multiples accidents d’avion, un coup d’état, sont autant de catastrophes qui ont fait fuir les touristes chinois. C’est un coup dur pour ces pays qui espéraient pouvoir avoir leur part du gâteau économique que représentent les dépenses des touristes chinois à l’étranger.

Cependant ces même pays n’ont pas abandonnés et sont prêt à tout pour reconquérir cette clientèle au fort pouvoir d’achat.

Après tout, la situation était bonne avant cette série d’événements.

La Thailand à vue d’une augmentation de 68% du nombre de ses touristes l’an dernier par rapport à la même période l’année d’avant pour arriver à un total de 4.7 million d’arrivée. La Malaisie, quand à elle, voyait son nombre de touriste de l’empire du milieu s’accroître de 14.9%, soit un total de 1.7 million. Dans le même temps, le Vietnam se lançait dans la construction de nouvelles structures pour développer son secteur du tourisme, tout particulièrement leur accueil. Cette stratégie s’est révélée d’ailleurs payante puisqu’elle a généré une augmentation du nombre de touriste chinois de 34% cette année.

Ensuite les choses ont progressivement dégénéré.

where-is-MH3704

En Janvier de cette année les choses ont commencée à se dégrader avec la Thailande tout d’abord. Les militaires ont organisé un coup d’état qui à causé une chute du nombre de touristes de 25% sur tout le pays avec une baisse particulièrement importante de 40% à Bangkok.

En Mars ce fut le tour de la Malaisie avec le boycott des chinois du pays en réponse à la disparition du vol MH370. La situation a encore empiré avec l’enlèvement d’un touriste chinois. Tout ceci s’est traduit par une chute de 19% du nombre de touristes.

En Mai ce fut le Vietnam, de violentes protestations anti-chinoises causées par un incident sur une plateforme pétrolière dans les eaux vietnamiennes ont causé une évacuation massive de touriste chinois.Cet incident a déclenché une baisse du nombre de visiteur venant de Chine continentale de 30% et de ceux venant de Hong Kong de 72%

Des catastrophes qui ont eu des répercussions sur les pays environnants

Ces catastrophes ont également eu de l’effet sur le tourisme chinois dans les pays voisins souvent inclus dans des visites multi-destinations. Par exemple Singapour à vu son nombre de touriste baisser de 1.7% suite à ces incidents entre Janvier et May 2014

Même si la situation est mauvaise d’un point de vue relation publique, les pays concernés n’abandonnent pas et s’attèlent à mettre en place les bonnes stratégies pour faire revenir les touristes chinois. En effet, pour ces pays cette clientèle nombreuse au fort pouvoir d’achat est une partie vitale de leur tourisme domestique.

Les touristes chinois représentent :

  • Le 1er groupe de touriste en Thailande et au Vietnam
  • Le 3éme plus large en Malaisie

Contre-attaque marketing des pays touchés

L’urgence de la situation a poussé le gouvernement malais à revenir sur sa décision d’arrêter les efforts promotionnels tant que le vol MH370 n’avait pas été retrouvé. Dans le même temps, la célébrations du 40ème anniversaire des relations entre la Chine et la Malaisie a permis au premier ministre malais lors de sa visite en Chine de resserrer les relations diplomatiques de son pays avec la Chine

Pendant ce temps là, Singapour a utilisé la mauvaise presse autour de la Malaisie pour se positionner comme une destination indépendante et alternative à la Malaisie en disgrâce aux yeux des touristes chinois.

Les militaires en Thaïlande ont eux aussi leurs yeux sur le marché du tourisme chinois. Afin de faire revenir cette clientèle, ils ont rendu les visas touristiques gratuits pendant la période touristique comprise entre le 1er Août et le 31 Octobre en tant qu’action promotionnelle. Ils ont également fait appel au médaillé olympique Guo Weiyang, et aux professionnels chinois du tourisme pour participer à un ensemble d’activités afin de prouver que la Thaïlande est une destination sans danger

Vietnam

Qu’en est il du Vietnam? Les officiers gouvernementaux ont concentré leurs efforts marketing afin de faire passer un message fort à propos du Vietnam comme étant une destination sans risque.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Alors que certains pays ont eu à faire beaucoup d’efforts en terme de relations publique afin de regagner la confiance des touristes chinois, d’autres ont profité de la situation. En effet, certains pays qui n’avaient jusqu’à maintenant que peu attiré l’attention de la clientèle chinoise se retrouvent sur le devant de la scène touristique.

Un bon exemple est sans conteste le Sri Lanka, qui se retrouve avec une augmentation de 137% du nombre d’arrivées de visiteurs chinois pour la première moitié de 2014

Une autre partie favorise Bali comme destination alternative à la traditionnelle Thaïlande. L’île a ainsi bénéficié d’une augmentation de 41% de sa population de touristes chinois

Le Cambodge a pu également profiter du malheur des autres pays d’Asie du sud-est en s’établissant comme la destination de remplacement. Cette campagne a permis au pays de voir sa clientèle chinoise augmenter de 18%

Pour finir, et ce malgré les événements cités plus haut, les professionnels du tourisme restent optimistes et prévoient encore de la croissance.

  • La Malaisie table sur 2 millions de touristes chinois d’ici à la fin de l’année 2014
  • La Thaïlande prédit le retour à la croissance du nombre de voyageurs chinois.
  • Le Vietnam quand à lui reste plus prudent

Cette année a vu un important changement sur le marché du tourisme chinois en Asie du Sud-Est. Il est encore difficile d’en mesurer toutes les ramifications faute de données suffisantes.

En revanche, il est possible de décrypter les stratégies de marketing digital à utiliser dans ce genre de circonstances

Malaysia

Stratégies de marketing numérique utilisées expliquées.

Comment ces pays qui ont pris un coup dur à leur image pourrait essayer ou ont déjà essayé de réparer leur réputation de destination de premier choix dans le domaine du tourisme ?

D’un point de vue marketing digital vous avez la situation suivante:
• Une très mauvaise PR.
• Vos clients sont des touristes très tournés vers le monde numérique (La Chine compte plus de 600 millions internautes)

Comment pouvez-vous résoudre ce problème?

Eh bien comme vous l’avez lu dans cet article, plusieurs mesures doivent être prises:

Vous devez comprendre que les Chinois aiment partager leurs opinions et expériences sur un large éventail de sujets. Ici, ce sera sur les problèmes graves qui ont eu lieu dans ces pays.

Une bonne opération de contrôle de l’opinion publique

Comment faire?

Lorsque vous tapez les noms des pays sur Baidu, le moteur de recherche chinois le plus favorisée, vous aurez tous les mauvais commentaires à propos de ces pays sur les premières pages suite au buzz généré par les événements fâcheux.

Afficher de bons commentaires dans les communautés concernées et les réseaux sociaux est une première étape pour pousser ces commentaires négatifs vers les dernières pages de résultats pour ne laisser que des commentaires positif sur les premières pages de résultat du moteur de recherche. Puis, afin de renforcer cette action il faut également gérer les discussion qui ont lieu en ligne sur les sujets sensible et effectuer des publications afin de vanter les avantages, la beauté et autres points positifs de ces pays afin de recentrer l’attention des visiteurs sur le positif.

Puis l’utilisation de personnalités influentes, les KOL, Key opinion leaders comme en Thailande permettra de rassurer les chinois en jouissant de la réputation de personnes en qui les chinois ont déjà confiance. Leurs avis favorables permettront d’aider à dissiper le climat de méfiance ambiance.

Enfin, faire attention à la façon dont l’Internet Word Of Mouth se propage à travers ces actions permettra de corriger et d’intensifier les actions en fonction des besoins

Pour plus d’informations :

  • Si vous voulez en savoir plus sur les stratégies pour attirer les touristes chinois vont ici
  • Si vous voulez en savoir plus sur le touriste chinois de 2014, c’est par ici

Références :

One Comment to "Comment faire pour regagner la confiance des touristes chinois?"

  1. Reply
    maxime
    August 26, 2014 at 11:04 am

    ouh là ! ça chauffe dans les chaumières !!!! :)))
    encore un trait chinois qui s’envole : ne pas laisser paraître ses sentiments + ;))

    bon concédez tout de même que la Chine, tout historique qu’elle soit, tout moderne qu’elle devienne sur une certaine partie de son territoire (si si) traîne principalement et en tout premier l’image de la contrefaçon tous azimuts, et de la copie hardi petits ! mais bon on les aime bien quand même, quand bien même ceci peut nous choquer profondément (très même !)

    Vous avez raison en ce qui concerne les entreprises françaises, là aussi pour une bonne part, mais ce sera totalement lorsque les marchés chinois s’ouvriront sans obstacles aux marchés étrangers. En ce moment la Chine veut un peu le beurre et l’argent du beurre.

    Si encore les énormes liquidités amassées en raison de très bas salaires conduisaient la Chine, maintenant, à réformer le Youku, à donner éducation santé et retraites à tous sans exception y compris et surtout aux migrants, sans doute cela ferait de la Chine un pays dont le respect grandissant trouverait sur la planète une toute autre résonance.

    On en reparlera quant l’obligation d’avoir un partenaire chinois sera reléguée au rang de l’histoire, lorsque ce ne sera plus une obligation, mais au contraire un atout. Force est de constater que c’est actuellement loin d’être toujours le cas. Mais bon, wait and see.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *